Qui sommes nous ?

 

 Léa Rogliano 

Née en 1982, Léa Rogliano est une artiste pluridisciplinaire basée en Belgique. Volontairement inclassable, Léa Rogliano aime combiner les médias. Ses productions s’intéressent aussi bien aux questions de genre qu’à la géopolitique et aux problématiques liées à l’avancée du numérique. Son travail cherche à libérer le regard, poser des questions, dénoncer toute forme de contrôle ou de pouvoir par l’image et prône la rêverie, l’improductivité, la contemplation, l’humour, l’irrévérence, la théorie, l’analyse. Au début de son parcours, elle est comédienne pour la compagnie Arcinolether dirigée par Christophe Cotteret. La compagnie qui travaille entre la Belgique et le Liban s’engage dans un théâtre documentaire et politique autour des conflits au Moyen Orient. En 2012, elle décide de se consacrer à ses propres projets et se tourne résolument vers l’image. En 2013, elle finalise son premier court-métrage expérimental Belles Endormies qui traite d’une manière poétique et engagée de l’image des femmes dans la société de consommation.  Belles Endormies sera diffusé dans de nombreux festivals internationaux. En 2014, elle commence son Carnet de Voyage Virtuel en Corée du Nord dans lequel elle s’intéresse à la façon dont le dernier « pays sans internautes » se représente sur le réseau du Web. Elle crée une installation vidéo et une série de conférences documentaires et d’investigation autour de ce sujet. En 2017, elle achève un second court métrage expérimental intitulé SHIFT et développe sa première interface en réalité virtuelle dans laquelle elle expose une partie de ses recherches sur la Corée du Nord. En association avec Christophe Boucher, elle lance le collectif Singularités/Tech qui développe une série d’interface en réalité virtuelle. 

https://www.lea-rogliano.com/

 

Christophe Boucher 

Né en 1971, Christophe Boucher est un créateur français difficile à définir tant le champ de ses compétences est large. Peu importe le domaine d’intervention, il maîtrise un langage précieux : il sait parler avec les machines. Que ce soit dans les domaines du théâtre, de la musique ou de l’image, Christophe Boucher est un maker qui s’ingénie à trouver les solutions artistiques et techniques les plus diverses. Pour donner quelques exemples, en 2003 à Paris, il travaille au dépôt d’un brevet pour un système de convergence son-lumière-vidéo-machinerie intitulé « Showtools ». En parallèle, il crée une tourelle motorisée permettant d’orienter un vidéoprojecteur vers différentes surfaces de projection. Au grès des projets, il intervient en mapping, en création vidéo, 3D, lumière, scénographie, mais aussi dans des créations sonores et musicales en multi-diffusion. En 2008, il conceptualise deux plateformes web, Partagir et Coop’road, qui sont autant de systèmes d’entraide et d’économie solidaire appliqués à différents milieux. Depuis 2016, dans l’esprit de ses débuts avec  Showtools il développe un système de motion control modulable en open hardware (slider – pan/tilt – follow focus/zoom). La partie logicielle de ce projet, en open source, permet de piloter des caméras à distance, soit en direct, soit avec des mouvements pré-enregistrés. Curieux de nature, il expérimente au fil du temps, des rencontres et de ses envies. 

http://www.christopheboucher.fr/